Haricot Magique | Accouchement épisode 1: "Chéri, je crois qu'il faut y aller!"
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
2286
single,single-post,postid-2286,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

04 oct Accouchement épisode 1: "Chéri, je crois qu'il faut y aller!"

Récemment, Homme est revenu tout ému et chamboulé d’avoir rencontré sa filleule à la maternité.

- « C’était chouette, cette période. Tu te souviens? »

- « Euh, attend voir… »

Et hop, me revoilà le ventre rond, il y a 4 ans d’ici. Vendredi 29 septembre. Haricot 1 se faisait attendre quand, enfin – parce que, oui, malgré toute l’appréhension que génère l’accouchement en lui-même, l’impatience est proportionnelle à la taille du ventre, surtout quand on dépasse la date prévue – quand, enfin donc, ça tiraille sévèrement dans le bas du dos.

D’un coup, mon plat chinois ne me fait plus du tout envie. Si c’est mon dernier repas avant l’effort, je croise les doigts pour ne pas trop mal le digérer… (note  pour un éventuel deuxième: manger à la fois équilibré et digeste pour partir à la maternité sans avoir à s’inquiéter des caprices de ses intestins…).

Je commence à arpenter l’appartement et à me servir des radiateurs pour exécuter les exercices de prénatale mainte fois répétés en couple et en groupe ces dernières semaines. Je croise le regard de Homme. Paniqué. Il voudrait faire quelque chose mais est un peu tétanisé. Il a été bon élève à la prénatale, s’est impliqué et est ravi de devenir papa mais, jusqu’ici, tout ça, c’était « pour du faux » et, là, son épouse se met à respirer bruyamment et vient éteindre la télé en plein milieu d’un duo entre Patriiiiiiick Bruel et une élève de la Star Academy en disant: « Chéri, je crois qu’on ne verra pas la fin. Il faut y aller! ».

La valise de maternité, dont j’ai repoussé le bouclage des semaines durant, est prête dans l’entrée. Homme la charge dans le coffre et se met au volant, ravi d’avoir une mission précise. Je m’installe comme je peux. Je jette un oeil dans le rétroviseur et me dis: « Quand je reviendrai à l’appartement dans quelques jours, nous serons 3! ». Quelle aventure! C’est parti…

A suivre…

Haricot Magique
info@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment