• All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
Bonne fête, Maman! (1)

Maman Maman, tu es très jolie et gentille, Je t'aimerai toute ma vie. Moi, j'aime bien quand tu me fais des câlins Et quand tu me fais de beaux sourires. Aujourd'hui, il est grand temps De te fêter chère Maman, De t'offrir ce beau cadeau, De crier de grands bravos, Et sans oublier aussi De te dire mille mercis!...

Horaires de Pâques

Durant les congés scolaires de Pâques, votre Café Poussette sera ouvert les jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 avril, ainsi que les jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 avril, de 10h00 à 18h00. A bientôt chez Haricot Magique! :-)...

Suggestion pour occuper le temps libre des parents

« Suggestion pour occuper le temps libre des parents... comment peut-on oser écrire un truc pareil? L'ultime provocation! »

L'ultime, j'espère bien que non ;-) mais je peux comprendre que la simple lecture du titre de ce billet en fasse sourciller plus d'un!

Parce que, oui, c'est bien connu: « quand on est parent, on n'a plus de temps libre, Monsieur! » Et pourtant, il n'est de règle qui ne souffre d'exception.

Ainsi, il arrive parfois qu'un papa ou qu'une maman connaisse, à la faveur du passage d'un ange (qui, avouons-le,  a souvent les traits de Grand-Père, de Mamie, ...), un moment de liberté conditionnelle. Et alors, vous avez le choix: soit vous tentez d'éponger un tant soit peu la dette abyssale que vous avez envers Morphée, soit vous décidez de profiter de chaque seconde de cet instant de grâce pour, qui se faire une toile, qui aller au resto, qui se plonger dans un bon bouquin.

C'est cette dernière option qui s'est offerte à moi récemment. Le temps de dévorer le dernier roman de Julian Barnes, "Une fille, qui danse" (The Sense of an Ending). Et, dans la foulée, de vous faire partager un véritable coup de cœur littéraire, une fois n'est pas coutume, pour les grands!

La fin du monde peut attendre

A moins d'être témoin de Jéhovah, ce n'est pas tous les jours qu'on inscrit la fin du monde à l'agenda! Vendredi vingt-et-un décembre de l'an de grâce deux mille douze, enfin, nous y voilà!

Pour cette occasion somme toute assez particulière, j'avais donc décidé de mettre les petits plats dans les grands et de développer quelque propos empreint de romantisme au départ de cette pensée de l'auteur de... "Demain n'existe pas", Julien Green: « Chacun vit une fin du monde en vieillissant ». Mais c'était sans compter sur le manque d'enthousiasme manifesté par la cogérante de Haricot Magique alias ma tendre moitié ;-) à l'évocation de cette thématique. Il y eut aussi cette réflexion, lapidaire, d'une collègue, à propos de ceux qui écrivent en "faisant du Proust" (je précise tout de suite que ce commentaire ne m'était pas destiné... enfin, j'ai la faiblesse de le croire :-?). Et puis, il y a quelques heures à peine, cet ami artiste qui, dressant un bilan de ses activités, avoua que, s'il avait choisi de faire uniquement les choses qui lui plaisaient, il ne les aurait sans aucun doute faites que pour lui seul!

Cette dernière considération asséna le coup de grâce à mes velléités nostalgiques. Foin d'eschatologie. Et je ne vous parlerai pas davantage du sentiment persistant qui m'habite d'avoir vu disparaître, au cours de cette année, davantage de "madeleines" de mon enfance que par le passé. Enfin... pas cette fois. :-)

Résultat du concours "Jellycat"!

Vous attendiez le résultat: le voilà! [tube]http://www.youtube.com/watch?v=I3KeANDk5-o&hd=1[/tube] Merci pour vos nombreuses participations… et bravo à la gagnante qui remporte ce superbe lapin Bashful et que nous contacterons par mail ce soir! Et pour ceux qui n'ont pas eu de chance au tirage, n'hésitez pas à venir adopter un autre membre de sa famille à la boutique! ;-)...

Tu es de ma famille…

Voilà déjà deux semaines que les vitrines de Haricot Magique illuminent le haut de l'avenue Louis Bertrand, à Schaerbeek. Deux semaines que le premier café poussette de Belgique a ouvert ses portes.

Et, pour nous, deux semaines fort chargées en émotions. Des messages de félicitations, des fleurs, des cadeaux, des coups de pouce, des visites d'amis (dont certaines très touchantes), des témoignages de sympathie des voisins et des commerçants du quartier, des clients - déjà - nombreux et enthousiastes, sans oublier l'énorme coup de projecteur des médias sur notre initiative... encore une fois, un tout grand merci à toutes celles et à tous ceux qui nous ont encouragés, chacun à sa manière, dans la concrétisation de ce fabuleux projet. Bien sûr, il y eut aussi des moments plus difficiles: des frais inattendus, des complications administratives, quelques retards à l'allumage, quelques plâtres essuyés au démarrage... bref, le lot de tout entrepreneur qui démarre une nouvelle activité. Et puis, ce samedi après-midi, en plein rush (plusieurs couples avec enfant(s) s'étaient donné rendez-vous chez nous à l'heure du goûter), cet appel des parents d'Audrey, pour nous informer que Haricot 3 n'allait pas bien: crampes, fièvre, vomissements...

C'est pour bientôt!

Rappelez-vous: il y a quelques jours, Haricot Magique vous annonçait l'ouverture imminente du premier café poussette en Belgique. Depuis lors, le moins qu'on puisse est que le projet a pris des couleurs! ;-) Il faut dire que, entre-temps, ça a poncé, enduit, peint, nettoyé, mesuré, calculé, testé, goûté, cherché, trouvé, rêvé, concrétisé...

And now for something completely different!

Les fans des Monty Python se souviennent certainement de cette réplique devenue culte, utilisée couramment par les humoristes britanniques pour marquer la transition entre deux de leurs sketches: « And now for something completely different ».

Ici point de gag mais un fameux cap que s'apprête à franchir Haricot Magique! En effet, après deux années d'existence, nous sommes fiers et surtout très heureux de vous annoncer l'ouverture imminente du premier café poussette à Bruxelles... notre café poussette! :-)

En route pour la liberté

Cela faisait un moment qu'il observait discrètement nos allées et venues, se gardant toutefois bien d'intervenir. Une caisse, deux sacs, une valise, encore un sac... "Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place"... je m'efforçais d'appliquer cette maxime à la lettre, soupesant chaque objet, tenant compte de leur fragilité relative, optimisant l'espace, garantissant la visibilité.

Lorsque tout fut enfin rangé, il sortit au grand jour et, jaugeant le travail accompli à la manière d'un porion dans la mine, lança: "Eh bien vous êtes chargés, hein!"... La remarque me surprit moins par sa banalité que par le mépris qu'elle charriait. De même qu'il existe une dictature du poids, il y aurait donc une dictature du volume. De bagages à transporter, s'entend. Voyagez léger, voyagez branché! 8-)

Il aurait dû pourtant savoir qu'un départ en vacances d'été avec des enfants, ça ne s'improvise pas.

Mot d’enfant "Summer Size": à quel âge…?

Haricot 3 (4 ans ½): - « Dis Papa, à partir de quel âge est-ce qu’on devient vieux ou vieille? » (NDLR: vous remarquerez au passage les résultats probants de notre engagement au quotidien pour l’égalité homme-femme ! ;-)) Moi: - « Euuuuuh… ça dépend… ça dépend des personnes. » - « A 25 ans? » - « Ah mais non, pas du tout! » - « Alors à 24 ans peut-être… » 8-O...