26 mar Du côté glam… de la grossesse!

Vous êtes enceinte! Et cela va être magnifique! Un petit ventre rond à exhiber fièrement, des places assises dans les transports en commun, une poitrine légèrement plus avantageuse (oui, ça compte!), la gentillesse des gens s’extasiant sur ce miracle de la nature. Que du bonheur en perspective!

Vous prendrez le temps de manger sainement, de vous tartiner de crème hydratante, vous veillerez à faire un peu de marche, à vous aérer, à ne pas stresser votre mini-riquiqui-Haricot en construction…

Bon allez, même si c’est évidemment tout ce qu’on vous souhaite, ne soyez quand même pas alarmée si:

  • vous ne supportez plus AUCUNE odeur. Même celle de votre chéri.
  • vous devez courir vomir toutes les 15 minutes (normalement, ça passe au 4ème mois environ. Mais pas toujours! :mrgreen: ).
  • vous avez en permanence envie de faire pipi. Même quand vous venez d’y aller.
  • vous salivez comme un boxer. Heureusement, vous ne léchez pas encore les gens pour leur dire bonjour.
  • vous avez l’impression qu’un feu de “joie” (tout est relatif) a élu domicile dans votre œsophage.
  • vous vous demandez ce qui vous fait si mal quand vous allez aux toilettes? Saluez l’arrivée de vos amies les hémorroïdes! :-)
  • vous avez des bouffées de chaleur, ce qui vous donne un charmant avant-goût de ce que sera la ménopause. :-?
  • vous faites de la rétention d’eau. Ce qui vous oblige, même par -10°, à sortir en Birkenstok car vos pieds ressemblent à des boudins.
  • vous dormez mal, évidemment. Trop chaud, pas assez, mal au dos, ventre trop lourd, seins qui tirent, brûlant… Je soupçonne que ce soit là un entraînement progressif pour les nuits sans sommeil du tout qui vous attendant dès la naissance. :-D!
  • on peut jouer à labyrinthe sur votre ventre et vos cuisses. Vive les vergetures!
  • vous avez l’impression d’être énorme. Ce n’est pas une impression.
  • vous développez un masque de grossesse. Esthétiquement, on va dire que c’est moyen.
  • votre peau bourgeonne comme à 15 ans.

Mais on ne se décourage pas… Et souvent même, on remet ça après quelques années (ou mois pour les plus inconscients courageux)!

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment