Haricot Magique | 3 ans
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
430
archive,paged,category,category-3-ans,category-430,paged-8,category-paged-8,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
La pizzouille!

Vous avez un peu de temps devant vous? Quel bonheur, pour les petits doigts, de chipoter en cuisine avec papa ou maman! Vous n'avez que quelques minutes? Pas de souci, la pizzouille est là!

Un petit repas doudou dont, en parent prévoyant, vous aurez toujours un peu de stock au surgélateur. Et qui vous aidera à liquider les restes pour l'accommodement desquels on manque parfois d'imagination.

La pizzouille se prépare en deux temps: d'abord, la pâte, ensuite, la garniture. Petit conseil: n'hésitez pas à produire la pâte en grande quantité et à surgeler une partie de votre production (en veillant à bien séparer les pizzouilles avec du film alimentaire, sans quoi elles seront impossibles à décoller).

A pas de géant, épisode 1: adieu tutes!

Mon Haricot 1 a 3,5 ans. Elle n’a jamais sucé son pouce mais a rapidement adopté une, puis deux tutes pour dormir. Oui, je sais tout ce qu’on dit sur les tétines mais si on en accepte une, la deuxième ne fera pas plus de dégâts. Par contre, elle doublera les chances de son propriétaire de retrouver l’une ou l’autre en cas de perte nocturne... et donc les chances des parents de ne pas avoir à se lancer dans des fouilles archéologiques au milieu de la nuit. Ce qui est très appréciable. Vous me suivez?

Bref, l’habitude était bien ancrée, tant de nuit que de jour d’ailleurs, même si l’usage diurne allait en diminuant, au vu de l’interdiction des (mau)dites tutes à l’école.

Après une première visite chez la dentiste qui avait sensibilisé - sans alarmer - Haricot 1 aux maléfices irréversibles de la tute, Homme et moi avions envisagé qu’elle en fasse don à Saint Nicolas en décembre dernier. Mais comme elle avait « reçu » un petit frère - tute addict, lui aussi - quelques mois auparavant, nous avions postposé la manoeuvre.

Crème de chou-fleur

Halte là à tous les préjugés sur le chou-fleur! Sa saveur, quand on l'associe à la douceur, convient parfaitement aux petits Haricots dès 7-8 mois! Et les grands s'en régalent aussi, en entrée ou en plat, si on l'agrémente d'un peu de jambon, de bacon, de blanc de poulet, de quelques cracottes: laissez libre cours à votre imagination (et aux restes qui attendent dans votre frigo!)

Facile comme tout, c'est parti! Dans votre liste de courses, vous noterez: un chou-fleur (jusque là, c'est facile), du lait infantile (adapté à l'âge de votre Haricot), du fromage doux type Kiri, La Vache qui rit, éventuellement du Philadelphia, du sel et de la noix de muscade. Pas trop compliqué.

Tu viens à mon anniversaire?

Plusieurs fois cette année, Homme et moi avons trouvé dans le cartable de Haricot 1 (en 1ère maternelle), un sésame: une invitation à l’anniversaire de X ou Y.

Il y a eu celles, allant de soi, du meilleur Ami et de la meilleure Amie de Haricot. De celles dont on savait, des semaines à l’avance, qu’il ne faudrait en aucun cas avoir prévu autre chose ce jour-là. Qu’il et elle voulaient tel cadeau, qu’on y jouerait à ceci, qu’on goûterait cela, ...

Il y a eu celles, logiques, du Cercle proche. Le Cercle proche comprenant les condisciples dont Haricot 1 parle à la maison de manière plus ou moins récurrente. En bien ou en mal selon l’humeur mais dont les prénoms et les visages nous sont familiers.

Coup de cœur: "Monstre qui rit, monstre qui pleure" – Ed Emberley

Voilà un livre très interactif, accessible dès 2 ans, superbement illustré et qui ouvre la voie à une vraie communication avec vos Haricots!

Découverte à la maison: grande curiosité de mes Haricots puisque, pour une fois, on a pu "déchirer" des pages du livre. Il s'agit en fait, je rassure les âmes littéraires sensibles, de détacher les 7 masques de monstres, qui représentent 7 émotions illustrées à travers les différentes pages du livre.

On enlève les petits ronds des yeux et du nez et c'est parti! A chaque page son monstre, qui rit, pleure, a peur, est heureux, tremble de colère, fond d'amour ou est complètement zinzin!

Sus au sable!

Tout le monde se réjouit du retour des beaux jours. Après un hiver polaire, le come-back du soleil est salvateur. Adieu doudounes, thé de Noël, crème hydratante pour les mains gercées... Bonjour lunettes de soleil, rosé en terrasse, lait solaire au Monoï... Et à l’école, adieu récréations intérieures, bonjour bac à sable! Et là, je mets au minimum un bémol, au maximum mon veto!!! Mais comme ni l’inspection scolaire ni le corps enseignant ne me demande mon avis, il ne me reste qu’à vous communiquer mon désarroi. :-)

Il faut dire que mon Haricot 1 (3,5 ans) est - à l’image de Homme - un vrai modèle d’extérieur. Quand il bruine, il ne pleut pas, d’ailleurs « l’herbe, elle est même pas trop mouillée, maman »! Avec délectation, elle court, saute et se roule selon les saisons et les occasions dans la neige / les feuilles mortes / la boue et surtout, surtout, extase: dans le sable!

Il faut croire qu’elle est comme prédisposée: son père est un insulaire et nous avons vécu à la mer du Nord pendant les deux derniers tiers de ma grossesse... Mais quand même!