Haricot Magique | Billet d’humeur
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
210
archive,paged,category,category-billet-dhumeur,category-210,paged-3,category-paged-3,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
Entre honnêteté et délation…

Tricherie

En papotant avec les Haricots au retour de l'école la semaine dernière, Haricot 3 nous a raconté ce qui s'était passé en classe ce jour-là.

"Tu sais, z'ai vu Machin, il a gommé une réponse quand Madame avait déza dit que c'était fini, et il a mis la bonne réponse, et ça, c'est de la triche, hein oui?"

"Euh... oui, si c'était un exercice coté, mais vous n'étiez pas en train de faire les corrections?"

"Non, madame a donné les bonnes réponses mais après on devait lui rendre les feuilles"

(bon, en fait, on n'a pas très bien compris la genèse de l'histoire mais soit)

"Et donc, moi, ze l'ai dit à Madame qu'il avait triché, parce que la triche, c'est pas bien!"

Silence de 2 secondes de mon côté car me revient en tête une maxime qu'on serinait sans cesse à nos louveteaux "les rapporteurs n'ont pas d'amis".

Savourer le(s) moment(s)

Les-kids-illu-1

Les vacances scolaires sont toujours l'objet de dilemmes, évidemment, puisqu'on a envie d'en profiter pour faire une pause avec nos Haricots mais qu'on sait bien que dans la vie réelle c'est un peu mission impossible hein.

On a donc fait comme tout bon belge: un compromis. En gros, moitié repos, moitié boulot.

Bien nous en a pris puisque, même si la destination n'était pas exotique (la mer du Nord, on a vu plus délirant), on a bénéficié d'un ciel bleu magnifique et surtout de la présence de grands-parents qui ont assuré la semaine entière, eux.

Turbulences

Turbulences-illu

Depuis la nouvelle année, on cherche un peu en vain à trouver un rythme qui serait "de croisière"... C'est bien simple, j'ai encore l'impression de récupérer des 3 semaines de vacances prises durant l'été!

Je ne sais pas s'il en est de même pour vous, mais on a cumulé tellement de grains de sable qu'on a presque une plage à domicile (si seulement, si seulement ;-) )

Dans tout ça, on a choisi d'appliquer la méthode des Monthy Python, à savoir (enfin je suppose que vous le savez): Always look at the bright side of life.

Savoir détecter la méningite

Enfant-malade

Comme vous l'aurez peut-être lu, on a été un peu attaqués par les microbes ces derniers jours... Dernière victime en date: Haricot 2. Il s'est levé vers 05h00 lundi, sur un "Maman, j'ai vomi". Pâlot et pas en grande forme, il est resté à la maison toute la journée et semblait aller mieux en soirée.

Mardi matin, à 07h00, c'est une pauvre petite chose bouillante que nous avons vu débarquer. Mal partout, fièvre de cheval, tête en vrac, cernes, yeux rougis, cœur battant à mille à l'heure.

On a fait tomber la fièvre avec du paracétamol, appelé le pédiatre et attendu le rendez-vous durant l'après-midi. J'ai rarement vu mon fiston dans cet état.

"Réfléchir, c'est déjà militer" – François Cavanna

Manif-1

Il est difficile, le billet du jour.

Je voulais, ce lundi, vous dire qu'on allait un peu, en 2015, modifier les habitudes du blog: plus de flexibilité, de spontanéité, encore des recettes et des bons plans, bien sûr, mais à un autre rythme.

Et puis, mercredi dernier, cela a été le début d'une horreur absolue.

Depuis, on se noie dans les infos, de mon côté je les regarde jusqu'à la nausée. Ce n'est pas un vrai choix, mais une sorte de besoin, comme s'il allait être possible de trouver des explications qui vont nous rassurer, alors qu'on sait bien que non, en fait.

On cherche aussi comment en parler avec nos enfants. Sans savoir quelles réponses leur apporter, comment les rassurer alors qu'on ne sait pas nous-mêmes comment gérer notre peine. C'est la première fois depuis que je suis maman, je pense, que je me suis retrouvée aussi démunie devant leurs questions.

We're back … ou presque!

Illu-billet-rentrée

Petite pause de fin d'année qui nous a permis de profiter de quelques rayons de soleil avec nos Haricots et de voir des amis chers!

Bon d'accord c'était sans doute un peu de la folie de passer presque 4 jours sur 7 en voiture mais au final, je pense que nous sommes tous ravis de l'avoir fait!

Il faut reconnaître qu'un des avantages d'avoir des Haricots un peu plus grands, c'est leur faculté à supporter de mieux en mieux les longs trajets. Parce qu'on aura beau dire mais à 5, la voiture reste le choix le plus économique. Encore faut-il ne pas être interrompu toutes les 4 minutes par un "C'est encore loin?" "On est déjà en France? (non, on est place Meiser mon petit coeur) ou autres "je dois faire pipi", "j'ai vomi" (celui-ci pouvant se répéter de nombreuses fois durant un trajet, on a testé pour vous), etc etc...

Christmas Time!

C'est Noyel, c'est Noyel, c'est Noyel! Enfin presque! Alors pendant cette petite trêve hivernale, que nous vous souhaitons la plus douce possible, voici ce qui se passe de notre côté: Haricot Magique sera ouvert: lundi 22/12, de 10h00 à 18h00 mardi 23/12, de 10h00 à 18h00 mercredi 24/12, de 10h00 à 16h00 vendredi 26/12, de 10h00 à 18h00 samedi 27/12, de 10h00 à 18h00 La semaine prochaine, on fait un petit break avec nos Haricots et on vous retrouve mercredi 7/01, les batteries rechargées et avec plein de bonnes résolutions (nan j'déconne hein) super soldes! (mardi 6/01, la boutique...

A l'approche des fêtes…

illu-billet-ok

Comme nous étions sans enfants à partir de samedi matin (enfin presque, Haricot 1 étant coincé par cette période délicieuse qu'on appelle les examens), on a, un peu en dernière minute, décidé de faire une petite sortie en famille aux Plaisirs d'Hiver vendredi soir. (et pour les jaloux on ne s'excite pas, nous étions sans enfants pour pouvoir bosser) (enfin dimanche j'ai quand même dormi jusque midiiiiiiiiiiii)  (sisisi).

Certes, il pleuvait et il ventait (et il faisait VRAIMENT froid) et, certes, on a commencé assez tard, mais finalement, ce sont ces soirées improvisées qui sont les plus réussies, peut-être parce qu'on a moins le temps de se projeter et d'anticiper la façon parfaite dont on aimerait que cela se passe. (et qui de toute façon n'est jamais la réalité, soyons clairs)

Un petit souffle de folie!

illu-billet

Ce mois de décembre est définitivement complètement fou!

Après le passage du grand Saint Nicolas (nous avons, je pense, de quoi survivre 6 mois en cas de pénurie dans les grandes surfaces) qui nous a permis de retrouver 3 tournevis (eh oui, merci les trucs à pile), le chargeur de piles, de trier les cartons et, de façon tout de même plus fun, de voir nos Haricots complètement émerveillés devant le bout de carotte croqué (et tu as vu hein maman, son âne il a aimé!) plus, soyons honnêtes, les cadeaux qui entouraient l'assiette, on a passé une chouette soirée avec des potes d'unif devenus parents pour une Saint-Nicolas dans un chalet.

Dimanche, place à la décoration du sapin.

Avant, on avait un salon. Mais ça, c'était avant.

Maintenant, nous vivons dans la forêt et envisageons de nous construire une cabane pour y passer la nuit.

Bref, les enfants sont ravis!

Mais évidemment ce n'est pas tout, puisque décembre annonce aussi quelques modifications de nos horaires professionnels!