On a testé pour vous: le Sack'n Seat

Un petit siège d'appoint en tissu pour Haricot nomade, utilisable dès le moment où il se tient assis et jusque 30 kilos environ et qui tient dans un sac? On va tester ça!

Ce qu’en dit le fabricant
  • En un tour de main votre siège se transforme en un siège enfant sûr et confortable:
    • placez la couverture arrière du Sack'n Seat sur n'importe quel dossier de chaise et enveloppez la courroie noire sous le siège de la chaise
    • placez le bébé sur la chaise en position assise et faites passer le tissu entre les jambes du bébé
    • fixez la ceinture à l’aide des courroies latérales, en fixant la ceinture au dos de la chaise et en la fermant
  • lavable en machine
  • très peu encombrant
  • matière: 50 % coton, 50 % polyester, intérieur: Polyester
  • pour enfants de 6 mois à 2 ans
  • concu selon les normes EN 71 et EN 272
Le détail des spécifications sur le site du fabricant, c'est ici.
Voyage en voiture, épisode 3: "Trop tard pour le dvd!"

(après « Mes yeux, ils veulent plus se fermer! » et « J'dois faire pipi, ç'est pressé! », suite et fin du périple... ouf!)

La pause de midi ressemble à celle du matin, à la différence près que le ciel grisonne à mesure que nous descendons vers le sud... Hein? C’est pas l’inverse, normalement? Je commence à me dire que j’ai peut-être prévu trop peu de pulls en faisant les bagages...

A part ça, nous reprenons la route, rassasiés, direction "destination sans escale". On joue à « Caché-Coucou » avec Haricot 2. Il rit toujours autant après 35 éditions mais je frôle le torticolis. On écoute ‘Le Soldat Rose’ et même Homme fredonne.

Voyage en voiture, épisode 2: "J'dois faire pipi, c'est pressé!"

(...suite de l'épisode précédent)

Et sieste digestive il y eut. Plus ou moins. Parce qu’il faut dire que les arrêts / redémarrages à répétition qui caractérisent le si agréable périphérique parisien ne facilitèrent pas les choses. Tant et si bien que Haricot 1, réveillée par ces saccades, ne resta pas longtemps silencieuse et se mit à commenter tout ce qu’elle voyait.

Extraits: « Maman, t’as vu le gros camion vert? », « Maman, ça fait beaucoup de bruit une moto, hein? », « Maman, t’as vu, 'y a des vélos sur le toit de la voiture rouge! Alors pourquoi mon vélo, il est dans le coffre et pas sur le toit? », « Oh, t’as vu, on dirait la camionnette du papa de Jules », « Waaaaaaaa, cette voiture, elle a un bateau derrière!!! C’est pour aller sur la mer, Maman? », « Et nous, où on va, 'y a aussi la mer. Mais nous on a pas de bateau, hein, Maman? Pourquoi on n’a pas de bateau, nous? » « Mais c’est pas grave parce qu’on peut aussi aller dans la mer avec ses bouées, c’est la même chose alors moi je vais aller avec mes bouées. »...

Voyage en voiture, épisode 1: "Mes yeux, ils veulent plus se fermer!"

Ça sent les vacances...

05h30 du mat’: coffre organisé, réservoir plein, enfants harnachés dans leurs sièges respectifs. Toute la petite famille est prête à tailler la route. Destination: soleil. C’est parti pour 900 kilomètres!

Le départ à 05h30 avait été mûrement réfléchi: « Si on part tôt, on a une chance qu’ils finissent leur nuit dans la voiture. Ca nous permettra d’avancer dans un climat serein et d’avoir déjà passé la Ville Lumière à l’heure de faire la pause p’tit déj’. Ca leur paraîtra moins long après.» Logique.

Sauf que la logique des Haricots est totalement aléatoire.