Haricot Magique | Classes de neige: épisode 2 « Les voyages forment la jeunesse »
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
8215
single,single-post,postid-8215,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

18 avr Classes de neige: épisode 2 « Les voyages forment la jeunesse »

(L’épisode précédent, c’est ici!)

A Bruxelles, nous n’étions pas sans nouvelles des petits voyageurs: le site web de l’école, mis à jour quotidiennement (merci aux institutrices et au webmaster ;-)), nous permettait de suivre leurs aventures et même de voir leurs exploits grâce à un bel album photos en ligne.

Mais surtout, quelques jours après le départ de Haricot 1, le facteur a déposé dans la boîte aux lettres une missive qui fleurait bon les alpages…

Très Chers Vous Tous,

J’espère que tout va bien chez vous; ici, à Zinal, tout se passe bien. Mis à part le trajet un peu difficile que nous avons connu! C’était pas cool: on est resté dix heures en plus dans le train, dont cinq à l’arrêt sans pouvoir ouvrir les fenêtres parce qu’on risquait de se faire électrocuter! Vraiment pas drôle…

Mais maintenant je m’amuse comme un fou. Demain on passe aux pistes bleues. Et je fais plein de photos grâce à mon super appareil!

Gros bisous à tout le monde,

Haricot 1

PS: fais une bise aux chats de ma part.

Et puis vint le jour tant attendu du retour. Un voyage nettement moins chaotique qu’à l’aller, puisque le train devait finalement entrer en gare de Bruxelles-Midi avec à peine huit minutes de retard.

11h08: le train s’immobilise. Toujours grâce au site web de l’école, nous connaissions déjà le numéro de la voiture transportant la classe de Haricot 1.

Regards scrutateurs à travers une, deux trois, quatre… vitres de la voiture 505 et enfin le voilà!

C’est un Haricot 1 bronzé mais fatigué qui descend du train. Heureux de voir le comité d’accueil qui l’attend et en même temps encore plein d’étoiles dans les yeux. Et de sommeil, sans doute aussi! L’adage « Les voyages forment la jeunesse » ne sera pas démenti, à en juger par l’accroissement d’esprit d’initiative et de débrouillardise constaté les jours qui suivront.

L’occasion de dire merci aux équipes pédagogiques qui se dévouent, année après année, pour faire des classes de neige de nos enfants une réussite… quoi qu’il arrive!

Laurent Daube
laurent@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment