Haricot Magique | La plaine de jeux, ce cauchemar!
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
16259
single,single-post,postid-16259,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

17 sept La plaine de jeux, ce cauchemar!

Il a fait beau ce week-end! Et autant hier, journée sans voiture, on avait un agenda super chargé, autant la journée de samedi était plutôt calme.

J’ai donc proposé un petit tour à une chouette (mais petite) plaine de jeux du quartier à mes Haricots 2 & 3.

Je ne sais pas s’il y a une sorte de filtre dans notre esprit, par rapport aux plaines de jeux, mais j’y vais chaque fois avec un bouquin dans mon sac, sourire aux lèvres, avec le délicieux sentiment d’accomplir mon devoir maternel sans trop me fouler.

Erreur, grave erreur. Et moultes fois répétée! Depuis maintenant 10 ans que je fréquente ces lieux, si j’y ai lu 3 pages de bouquin, c’est beaucoup.

Et évidemment, samedi, ça n’a pas loupé.

D’abord, la plaine est ingénieusement divisée en 2 espaces, les “3 à 7 ans” d’un côté, les “8 à 12 ans” de l’autre, le tout séparé par une haie. Avec des Haricots de 5 & 8 ans, c’est pratique. Direction la plaine des grands donc.

Où, pas de bol, est arrivé un groupe qui fêtait un anniversaire. Au pif, je dirais, de 8 ans. Une dizaine d’enfants survoltés.

Et, c’est bien connu, à la plaine, TOUS les enfants, hormis les vôtres, sont des brutes épaisses sanguinaires et mal élevées.

Qui courent partout sans faire attention à votre tout-petit (bon ok, il n’a rien à faire dans cette plaine-là. Et ce n’est plus un tout-petit. Limite il ferait tomber un plus grand que lui que je n’en serais qu’à moitié surprise).

Qui poussent des hurlements toutes les 10 secondes, vous faisant manquer l’infarctus à chaque fois.

Qui pleurent à raison d’une crise de larmes par 3 minutes, ce qui, dans mon cas, me fait successivement envisager: une fracture ouverte, un nez cassé, une lèvre éclatée, un œil au beurre noir,… Je suis un peu stressée des chutes, on est d’accord. La plupart du temps, les cris sont dûs à un tirage de cheveux ou une crise de jalousie pour savoir qui monterait le premier à l’envers sur le toboggan.

Après, quand vous vous apercevez qu’ils survivent plutôt bien dans ce milieu pourtant hostile, vous avez le classique “j’ai faim!” (tu attendras) et son pendant “j’ai soif!” (merci à l’ingénieux-se architecte qui a prévu une fontaine à eau à la plaine de jeux. Next time, s’il/elle me lit, faut pas hésiter à la mettre à hauteur des enfants. Parce que porter un Haricot de 20 kilos en appuyant en même temps sur le mécanisme et sans lui écraser la tête dans la fontaine, c’est pas gagné à tous les coups, son nez s’en souvient).

Puis, bien sûr, le moment où vous voyez vos Haricots faire le soleil dans le sable, s’y rouler tels de jeunes chiots plein d’ardeur, et où vous savez déjà qu’arrivés à la maison, ils enlèveront leurs pompes dans un endroit improbable qui se transformera en plage privée en 3 secondes chrono.

Et, enfin, ce délicieux intermède pendant lequel vous ne les trouvez plus, vos bambins profitant de l’occasion pour jouer à cache-cache, ne répondant donc pas à vos appels de moins en moins tendres, il faut bien le dire, sous le regard mi-compatissant (on peut rêver), mi-désapprobateur des autres parents.

Là, en général, c’est bon, j’ai ma dose, et ça signe la fin de notre fantastique escapade.

C’est quand déjà l’hiver?

 

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments
  • Ljubi
    Posted at 14:39h, 17 septembre Répondre

    Ma Poule n’a pas encore 2 ans et est déjà accro du toboggan. Rien de mieux pour filer des sueurs froides à maman rapport aux angoisses maternelles que tu énumères si bien et aux “grands enfants survoltés” qui l’écraseraient bien sans s’en rendre compte. Donc la plaine de jeux c’est oui si les grands frères sont là. A 12 et presque 10 ans, ils font déjà des gardes du corps très acceptables ;-)

  • Haricot Magique
    Posted at 15:49h, 17 septembre Répondre

    Ah oui, vive les grands frères! On confirme! :-)

Post A Comment