24 nov Les limites du grand Saint-Nicolas…

“Ah vous voyez, ce cadeau-là, je vais le demander à Saint-Nicolas, comme ça ce n’est pas vous qui allez le payer” nous a dit Haricot 1 il y a… eh oui, 10 ans déjà!

Nous avions évidemment été touchés par cet élan de spontanéité de la part d’un petit bonhomme de 5 ans mais, en même temps, ça nous a fait réfléchir sur la façon dont on allait leur permettre de composer leurs lettres au Grand Barbu par la suite (à l’époque, Haricot 2 avait 18 mois et donc pas voix au chapitre et Haricot 3 n’était pas encore parmi nous (il faisait calme, d’ailleurs, quand j’y repense… Bref je m’égare)).

Parce que oui, le mois de décembre est celui des fêtes, mais c’est aussi celui du budget qui explose.

On a maintenant plus ou moins rôdé la machine.

Chez nous la fête des enfants c’est Saint-Nicolas, pour Noël, c’est plutôt une fête familiale.

Ils sont donc à l’honneur le 6 décembre et, vers la mi-novembre, les murs tremblent, les ciseaux agissent, les catalogues sont inspectés sous toutes les coutures, l’imprimante chauffe (eh oui, il faut s’adapter, certaines recherches se font sur le net chez nous maintenant…): on prépare les lettres!

Nos Haricots peuvent y coller un cadeau pour les parrain/marraine, un cadeau pour le grand-père (les autres grands-parents gèrent cela eux-mêmes comme des pros) et 3 cadeaux pour chez nous: un petit, un moyen et un plus gros.

C’est évidemment plus facile maintenant qu’ils sont plus âgés, même si Haricot 3 n’a pas encore eu la grande révélation et attend toujours avec impatience la préparation de l’assiette qui signe la venue nocturne de Saint-Nicolas, son âne, Père Fouettard et tout le toutim!

De mon côté, le Collect & Go hebdomadaire me permet de réunir d’un coup pièces en chocolat, mandarines, speculoos, nic-nac (=les impératifs) et autres envies de friandises qui changent chaque année. Ce n’est pas le plus bio friendly des assortiments, mais parfois, se faciliter la vie, ça a du bon aussi.

L’inconvénient du système, c’est évidemment que tous les cadeaux tombent dans un créneau de 15 jours environ. Mais bon, faire leur lettre en juillet, on a un peu de mal à y arriver! ;-)

Pour Noël par contre, on fait ça différemment: au fil de l’année, on achète un petit gadget, une bande dessinée, un roman, une babiole qu’ils ont remarquée mais qu’on a refusé sur le moment et tout cela s’accumule dans une boîte secrète à la cave.

Il ne reste plus qu’à faire un petit check point vers le 15/12 histoire de vérifier que tout cela est équitable (comptez sur les enfants pour remarquer s’il est moins gâté que les autres!) et d’emballer le tout.

Enfin, la période des fêtes, c’est aussi celle du partage: de nombreuses associations recherchent des jeux et jouets à donner, en bon état, pour gâter plein de petits Haricots. N’hésitez pas à faire du tri et à les contacter! ;-) Vous pouvez par exemple vous adresser ici ou ici.

Bons préparatifs!

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment