21 nov Mais, maman, tu as VRAIMENT eu les cheveux bleus?

Tout est parti d’une conversation entre frères ce week-end, durant laquelle Haricot 1 expliquait que, s’il avait conférence pédagogique mardi 20 novembre, c’est parce que “le préfet n’a pas envie qu’on soit embêtés par la Saint-V”!

D’où, évidemment, les interrogations des Haricots 2 & 3 sur ce qu’est la Saint-V. En ancienne “ulb-iste”, je leur ai donc expliqué que, le 20 novembre, on fêtait le jour de la Fondation de l’Université Libre de Bruxelles, dont l’ouverture officielle eût lieu le 20 novembre 1834.

Et comme le tout a été fait sous l’impulsion de Pierre-Théodore Verhaegen, le terme de Saint-V est vite devenu l’expression consacrée pour désigner cette grande journée de fête.

Je me suis un peu laissée emporter par mon enthousiasme et ai encore une fois tapé sur le clou de l’esprit critique, du libre examen, de la chance qu’on avait de pouvoir, si on le souhaitait, fréquenter une université libre. Du respect de chacun, aussi, et puis, bien sûr, de l’arrivée à l’unif, comme bleu ou comme bleuette… J’ai senti que je captais plus leur attention à ce moment-là d’ailleurs. Tsssssss. ;-)

Bref, malgré cette intro un peu longue, l’idée n’est pas d’aborder un “pour ou contre” le baptême, ni de plébisciter le folklore (même si j’avoue qu’à titre personnel, j’aimerais que mes Haricots vivent cette expérience que j’ai trouvée vraiment très très très enrichissante, sans doute aussi grâce à une super équipe de comittards, les gars, 17 ans après (AAAAAAAAAAAHHHHH!), chapeau!), mais simplement de rendre compte d’un fait dont je n’avais pas pris la pleine mesure: pour nos Haricots, nous sommes “des parents” uniquement.

Ca parait évident di comme ça, mais ce qui m’a frappée, c’est qu’ils ont ouvert des yeux grands comme des soucoupes quand je leur ai expliqué que, lors de la soirée de baptême, on nous aspergeait avec un produit qui avait coloré mes cheveux en bleu, et que j’avais trouvé ça rigolo, en fait.

Leur tête! 8-O

Et encore, je ne leur ai pas dit qu’on était en sous-vêtements! ;-)

Je n’ai pas l’impression que nous soyons des parents stricts, certes nous sommes exigeants sur les règles posées, mais on se marre bien en famille, quand même.

Il n’est pas rare que les derniers kilomètres d’un trajet de vacances se passent en hurlant à tue-tête sur l’Aventurier, ou que les Haricots de lancent dans des concours de rots dignes des plus gros buveurs de bière (seule fille parmi tous ces mecs, autant dire que mon avis importe peu… et puis j’aime entendre leur complicité, même à travers de gros rots répugnants. ;-))

On est relax sur la consommation de bonbons et de chips en tous genres, on les emmène souvent chez des amis, on leur permet de veiller tard dès que l’occasion se présente, …

Mais au final, rien n’y fait: ils seront toujours scotchés de découvrir qu’on a pu/qu’on peut avoir un grain de folie.

Et je ne sais pas qu’en penser!

 

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments
  • Nat.
    Posted at 10:36h, 21 novembre Répondre

    Hihihi !

    Dans le même ordre d’idées : tu verrais la tête que les p’tits loulous de ma classe font quand ils me croisent dans un magasin ! Ben non, Madame ne dort pas à l’école, elle fait aussi ses courses (avec ses enfants) et rentre ” à sa maison” !!! LOL
    Surpris et gênés : mais qu’est-ce qu’elle fait là ? LOL !
    Bonne semaine !

Post A Comment