09 mai Maman gâtée? (ou bonne fête Maman bis)

Dimanche 8 mai – 16h00

Fêter Maman une fois par an, c’est comme la journée de la Femme, c’est beaucoup trop peu!

Heureusement, quand nos Haricots sont petits, on peut compter sur eux pour faire de la journée une semaine au moins. Et pareil pour les Papas, d’ailleurs. Pas question de favoritisme quand il s’agit de (ne pas) garder un secret! ;-)

Mercredi déjà, Haricot 1, 4 ans 1/2, profitait d’un des ‘trajets-taxi du petit jour’ pour entonner, sans prévenir et à pleins poumons, une chanson à la gloire de Maman. Fairplay, je la coupe à la deuxième phrase:

- « Tu es sûre que tu peux déjà me chanter cette jolie chanson? »

- « Oui, celle-là, c’est celle qu’on peut dire pour pas dire la secrète tout de suite! »

Waouh… respect, l’instit’! Deux fois plus de boulot pour tenter de maintenir l’effet de surprise jusqu’à dimanche.

Vendredi soir, en récupérant Haricot 2 – 20 mois – chez sa gardienne, j’ai aussi été ‘pré-fêtée’. Impossible de demander à un mini-minipouce de patienter pour crier son amour à sa mère, évidemment! C’est pourquoi, avec un air solennel, Haricot 2 a attrapé la rose jaune qui m’était destinée et, sur l’impulsion de la gardienne, s’est dirigé vers moi la bouche en cœur… avant de s’arrêter à mi-parcours, de faire demi-tour et de filer chez la gardienne lui offrir MA rose! Un petit bug dans la chorégraphie… ;-)

Samedi matin, 07h48. Haricot 1 jaillit dans la chambre parentale les mains pleines. Et, débordante d’impatience, hurle à mon oreille endormie:

- « Maman, c’est aujourd’hui la fête des mamans? C’est aujourd’hui? C’est aujourd’hui? C’est aujourd’hui? »

Super Maman, ouvrant l’œil avec difficulté et réticence:

- « Non ma puce, c’est demain. Encore une fois dormir. »

- « Ah… hum… alors ferme tes yeux tout de suite!!! (ok ma chérie!!!) T’as rien vu, hein, t’as rien vu? Et tu viens pas voir où je cache tes cadeaux dans ma chambre, d’accord? »

Samedi après-midi, dans le cadre d’un trip « Vis ma vie de Maman de jumeaux », j’ai échangé mon Haricot 2 contre les Haricots 3 et 4 (8mois²) de sa Marraine. Et, après une entrée en matière (entre aérosols, refus de biberon et autres pleurs de fatigue ou de chaleur) qui ressemblait plus à « Ça va être ta fête, fais-nous confiance! » :?, ça l’a vraiment été puisque les lutins ont dormi d’une traite jusqu’à 04h30, puis – après remise de tétine (au carré toujours même si en léger différé) – jusqu’à 07h00, heure à laquelle notre Haricot 1 nous a rejoué la scène de la veille… avec un peu plus d’à-propos.

De sa part, j’ai donc reçu un beau collier (ni en nouilles ni en pâte à sel… re-merci l’instit’!), ainsi qu’une carte où les cœurs côtoyaient les traces de lèvres au lipstick et qui hébergeait une comptine où il était question – plus selon ma lecture que selon la récitation très partielle de demoiselle timido-bougonne – de “baisers en goguette”.

Et, pour finir en “apothéose” (j’espère), j’ai également “reçu” une toute belle frayeur occasionnée par Haricot 1 dont les doigts vagabonds ont été méchamment victimes d’un claquage de porte dû à un courant d’air. Heureusement, comme c’est ma fête, que nous sommes chanceux et bien équipés (merci au duo Coldpackgel bobo-bosses), tout s’est bien terminé et tous les doigts, bien qu’un peu gonflés, sont encore entiers!

Ce soir, c’est à mon tour de fêter maman. Et elle le mérite, elle aussi. Elle a fait de moi la mère que je suis. La boucle est bouclée. Quant à son cadeau? Suspense… Tic-tac, tic-tac… :-)

Haricot Magique
info@haricotmagique.be
1Comment
  • Nina des Fontaines
    Posted at 09:42h, 09 mai Répondre

    tic-tac, tic-tac et drring dans un grand bruit de couverts…
    Merci à Aurélie qui a également fait de moi (avec ses frères) la maman que j’essaie d’être …et la nana!

Post A Comment