20 avr Et puis leurs rires…

Illuok

Samedi dernier, nous avons déposé nos Haricots à la mer, pour une semaine avec leurs grands-parents.

Et autant vous dire qu’on avait décidé d’en profiter zhom et moi.

Ok, on allait bosser, mais quand même.

Pas de chaussettes qui traînent. Pas de miettes devant le canapé. Pas d’essuie détrempé sur le sol de la salle de bain. Pas de boum-bam-boum au-dessus de nos têtes, nous faisant craindre un effondrement subi de la maison. Pas de manne à linge se remplissant plus vite qu’elle ne se vide. Pas de frigo rempli pour 5 personnes. Pas de réveil pour aller à l’école. Pas de timing “du coucher” à respecter. Pas de casserole XXL sur la cuisinière. Pas de “mamaaaaaan” toutes les 5 secondes. Pas de “allez, encore 5 minutes” quoi qu’on demande.

Et puis, aujourd’hui, on a récupéré nos monstres. Qui nous ont vu arriver et nous ont sauté dessus. En hurlant de joie. Mais qui ne voulaient pas partir. “Parce que les vacances, c’était trop bien!”.

Qui avaient une mine d’enfer. De nouveaux copains. Plein d’anecdotes à nous raconter. Des souvenirs à la pelle.

Et de nouveau la maison vivante. Pleine de bruit, de sacs qui traînent, d’odeurs de leur gel douche, de leurs vestes déposées n’importe où, de leurs questions incessantes, de leurs pas dans l’escalier et, surtout, de leurs rires, leurs rires précieux qui, chaque fois, me font penser à Renaud et à son Mistral Gagnant…

Welcome Home, les Haricots!

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment