Haricot Magique | luge
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
947
archive,tag,tag-luge,tag-947,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
  • All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
Entre bleu clair et bleu foncé

L'offensive tardive de cet hiver aura, semble-t-il, surpris tout le monde: depuis nos décideurs, rattrapés par la crise de l'accueil des demandeurs d'asile, jusqu'aux services d'épandage, pris eux-mêmes au piège des embouteillages monstres que l'apparition de la neige avait causés, en passant par... chacun d'entre nous, qu'un excès d'optimisme avait conduit à ranger avant l'heure les accessoires de saison. Coucou, les revoilou: les grosses chaussettes, les écharpes et les bonnets en laine, les cagoules, les gants, les moufles... C'est qu'il faut se protéger du Froid, avec un grand 'F', en particulier s'agissant de nos chers Haricots!

Subsistait une inconnue: comment occuper ces derniers durant le week-end, avec un thermomètre restant franchement dans le... bleu? Bien sûr, le premier réflexe a été de consulter l'agenda de Haricot Magique! ;-) Mais la neige étincelant sous le soleil nous faisait de l'œil. Et puis, il y avait cette envie d'embrayer sur l'initiation à la peinture donnée à l'école (Dubuffet, Léger, Haring, Kandinsky, Mondrian...) en faisant découvrir à nos Haricots d'autres peintres, d'autres époques. Alors, que choisir? Extérieur versus intérieur: finalement, on n'a pas tranché, on a testé les deux! Avec un résultat oscillant entre bleu clair et bleu foncé.

Joyeux NoëlS! Episode 2: Père Noël est en blocus!

Au cas où, l'épisode 1, c'est par ici.

« J’arrive. En tous cas, j’essaie! », me répond un Tonton Fred en train de se battre avec les éléments, mains gantées, gsm dans l’une et grattoir dans l’autre. En fond sonore, le bruit d’un moteur qui tourne. « Encore faudrait-il que j’arrive à sortir cette fichue voiture de sa place de stationnement. Et on ne peut pas dire que cette Modus automatique soit très performante sur la neige tassée gelée!!! » Vu l’humeur, je raccroche sans oser ajouter un « Et n’oublie pas le dessert, hein... ».

Je tourne en rond, augmente un peu le volume de la radio pour tenter de me laisser conquérir par les harmonies eighties de Wham! "Last Christmas": c’est bien parti pour l’être... :?

[mp3player width=168 height=99 config=haricot_magique.xml playlist=last-christmas.xml]

Je fais rentrer mon équipe de bobsleigh. Les jeux olympiques, ce ne sera pas pour tout de suite a priori. Homme a l’air ravi. Les deux demi-portions ont juste l’air congelées et ravies... de rentrer. Tonton Fred arrive pendant que les Haricots dégèlent dans un bain.

Joyeux NoëlS! Episode 1: Apocalyp’snow

Flash-back (bien contents d'être en 2011, tiens!)

Jeudi 23/12: "Tombeeee la neigeuh!"

Bruxelles, 18h00: La neige refait son apparition. Un grand "pffffff" (soupir blasé généralisé) l'accueille.

Terres brabançonnes, vers 20h00: Arrivée en (quai de) gare (glissant), je découvre que les premiers flocons bruxellois ont convoqué beaucoup de copains pour une big "Glisse Party". Pas moyen de récupérer la voiture sans risquer sa vie ni de trouver un taxi dont le chauffeur aurait décidé de risquer la sienne pour sauver la mienne. Vingt minutes de marche plus tard, je pénètre, frigorifiée, dans ma Home Sweet Home, située dans une étroite rue en pente qui n’a plus de rue que le nom et décrète à Homme, excédée, qu’il est hors de question, tant au vu du caractère sinistré du quartier que de l’absence de voiture que je ressorte avant la fonte totale des neiges! Et toc!

Le binôme bruxellois de la Magic Team en est pour ses frais aussi dans la Capitale. Rien ne va plus. Et les flocons, eux, s’entassent.

Vendredi 24 décembre: "Good luck, Père Noël!"

A 06h30, le réveil radiophonique de Homme annonce la paralysie totale du plat pays: la Belgique, toutes régions confondues, est plongée dans l’ouate et on déconseille vivement de prendre la route, sauf impératifs. Un coup d’œil dehors me conforte dans l’idée exprimée la veille. Si, Homme - borné, têtu et inconscient - finit par dégager la voiture pour aller prester sa matinée, les Haricots et moi restons à l’abri.