Haricot Magique | marraine
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
901
archive,tag,tag-marraine,tag-901,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
  • All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
Le Minervois en cadeau

« Major e longinquo reverentia », écrivait Tacite. L'éloignement augmente le prestige... c'est ainsi que l'auteur romain a résumé notre propension à admirer ce qui est éloigné de nous dans le temps ou dans l'espace. Bien entendu – et fort heureusement! –, la marraine de Haricot 1 (12 ans) et le parrain de Haricot 2 (8 ans) n'ont pas été contraints de s'exiler dans le Sud de la France pour forcer notre admiration! Preuve en est que nous leur avons confié cette mission plusieurs années avant leur départ de Bruxelles... in tempore non suspecto! ;-) Il n'empêche que, pour nos Haricots, pouvoir se targuer d'avoir un parrain / une marraine dans le Midi, ça le fait! :-)

Il reste que, lorsqu'on habite à 1150 km de son filleul, il n'est pas toujours aisé de suivre le quotidien de celui-ci. Anniversaires, fêtes du calendrier, remises de bulletins... autant d'événements où il n'est plus possible d'être présent, physiquement du moins. Bien entendu, une palette de moyens de communication modernes s'offrent à eux pour pallier en partie l'absence: téléphone, réseaux sociaux, e-mails et cartes virtuelles, etc. Et les intéressés n'ont jamais manqué d'imagination pour tirer au mieux parti de ces technologies! Mais rien ne remplace les moments passés ensemble et, de ce point de vue, les retrouvailles, à chacun de nos déplacements, prennent tout leur sens.

Vous vous sentez comment, ce matin?

On aimerait évidemment chaque semaine vous faire rire aux larmes à la lecture de nos billets (rassurez-nous, ça vous arrive parfois de rire en nous lisant? Mmmmh?) mais soyons honnêtes: notre quotidien n'est pas spécialement une succession de chroniques de Bref, Stéphane Guillon ou des Monty Pythons et, même s'il nous arrive heureusement des choses fantastiques régulièrement (euh... enfin...), la plupart de nos semaines sont plutôt classiques!

Ceci dit, le quotidien, c'est aussi une foule de petits bonheurs.

Alors, si on y réfléchit bien, ce week-end d'apparence plutôt banale, il nous est en fait arrivé plein de choses!

Saint Nicolas et Père Noël: légendes éternelles?

Les deux vieillards toujours gaillards font la joie des enfants, des magasins de jouets et de confiseries, et des adultes qui trouvent dans tout ce cérémonial une manière ludique de tromper l'hiver en chantant en famille et en illuminant bougies et sapins. Bref, il est difficile de ne pas aimer le 'Grand Saint' et 'Santa'.

Pour autant, il n'est pas évident de conditionner nos raisonnements d'adultes pendant tout un long mois à valider et entretenir la Grande Mise en Scène, tant les occasions de briser le mythe sont nombreuses.