• All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
Laissez-le! Sinon, vous allez "en faire un petit capricieux". Grmbrfr.

J'ai lu un texte il y a peu de temps sur ce que pouvait ressentir un bébé qu'on laisse trop pleurer...

Texte bouleversant et qui m'a rappelé un souvenir datant de la maternité avec Haricot 2.

Ayant accouché à près de 05h00 du mat', je n'ai pas vraiment eu l'occasion de me rendormir et, après les visites de la journée, durant lesquelles mini Haricot avait été câliné, porté et admiré sous tous ses angles, lorsque le soir est venu, je me suis installée avec lui dans mon lit d'hôpital, relevant la barrière métallique d'un côté, y installant le coussin d'allaitement en "boudin" et déposant délicatement mon petit bonhomme entre cette protection et moi.

Retrouvailles! Episode 3: Adieux déchirants

Au cas où ;-):

Retrouvailles! Episode 1: J-1 - Episode 2: Famille, je vous aime!

Dimanche, 15h00. Il va falloir reprendre la route, direction la maison et, pour Haricot 1, direction la vie normale et le retour à l’école.

Je remballe nos affaires et essaie d’effacer toutes les traces de notre passage pendant qu'Homme habille les deux demi-portions. Tonton et sa copine terminent de débarasser et Tata Claire est... Tiens, où est-elle?

Si on se salue vite fait, on peut miser sur une sieste des enfants dans la voiture, un périph’ pas trop bouché et une arrivée pas trop tardive, question de se couler harmonieusement dans les horaires de semaine pour éviter un « jetlag infantile » le lundi matin.

Les adultes s’embrassent. « Merci et à la revoyure ». On presse les enfants emmitouflés (parce que ça caille et qu’il pleut toujours autant) d’aller faire des bisous. J’emmène Haricot 2 pour l’attacher dans son siège et Homme range les bagages dans le coffre, avant de s’installer au volant. Le moteur tourne déjà, je file récupérer Haricot 1.

Je n’ai pas franchi le seuil que je comprends que quelque chose cloche. Le son me parvient d’abord et l’image vient vite compéter le tableau.

Coup de cœur: "Monstre qui rit, monstre qui pleure" – Ed Emberley

Voilà un livre très interactif, accessible dès 2 ans, superbement illustré et qui ouvre la voie à une vraie communication avec vos Haricots!

Découverte à la maison: grande curiosité de mes Haricots puisque, pour une fois, on a pu "déchirer" des pages du livre. Il s'agit en fait, je rassure les âmes littéraires sensibles, de détacher les 7 masques de monstres, qui représentent 7 émotions illustrées à travers les différentes pages du livre.

On enlève les petits ronds des yeux et du nez et c'est parti! A chaque page son monstre, qui rit, pleure, a peur, est heureux, tremble de colère, fond d'amour ou est complètement zinzin!