• All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
Envie de douceur? Allez zou, sablés chocolat – fleur de sel pour tout le monde!

Sablés-chocolat

En rentrant de la manif dimanche, j'ai eu envie de faire de la pâtisserie... allez savoir pourquoi hein.

Et comme depuis une certaine époque (qui, certes, commence à dater) durant laquelle une grande amie m'a convertie aux vertus consolatrices du chocolat, j'ai sorti mes tablettes!

Testés et approuvés, les sablés ont fait l'unanimité: quand on croque, on a d'abord le goût puissant du chocolat, puis il y a une deuxième salve mêlée de sel qui arrive... et c'est juste TOP!

La recette est simple, il faut juste avoir un peu de temps car la pâte doit durcir avant d'être coupée et cela nécessite un passage d'une heure au frigo.

La recette du mardi: sablés express sucre cannelle et citron vert!

Illu-sablés

Bon allez tout de même, en cette période pré-fêtes, ne pas faire de sablés c'est un peu comme boire un Mojito sans menthe ou passer des vacances sans rosé!

Alors une recette express pour la route!

ingrédients-sablés

Il vous faudra 250g de farine, 125g de sucre, 125g de beurre (bien froid) et un œuf! Pour parfumer, j'ai choisi 2 saveurs: du sucre cannelle d'une part et du citron vert de l'autre (poke Caroline).

La recette de la semaine: un Sapin sablé!
Sapin-Sablé-1

Tadaaaaa, on continue dans l'esprit de Noël et on attaque même la vitesse supérieure avec ce doublé: des sablés, oui, mais présentés en ... Sapin!

Pas de quoi s'énerver en terme de préparation, des emporte-pièces en forme d'étoiles de plus en plus petits et le tour est joué. (non, je ne suis pas une tricheuse, je m'évite les complications, c'est tout!)

Pour 3 sapins, ils vous faudra: 4 œufs, 600g de farine, 250g  de beurre, 250g de sucre en poudre fin et 2 sachets de sucre vanillé et 1 zeste de citron ou d'orange (bio c'est mieux ;-) ).

Dans le robot, mettez le beurre ramolli (il est resté 4h hors du frigo ici), le sucre fin et le sucre vanillé, 3 œufs entiers et battez 7 à 8 minutes.

Château de sable et divine proportion

La semaine dernière, au détour de quelque construction éphémère érigée sur une plage éclairée par un soleil pâlissant, je m'étais risqué à évoquer le deuxième principe de la thermodynamique. Rappelez-vous: toute transformation au sein d'un système isolé s'accompagne d'une augmentation d'entropie, traduisant un accroissement du désordre. Cette évolution est irréversible et nous indique donc le sens du temps qui passe: tout comme le retour à une éternelle jeunesse est un mythe, jamais on ne verra un château de sable resurgir des flots et se reconstituer. Je vous avais également expliqué, chers parents, que cette vision inéluctable des choses ne devait, selon moi, pas nous empêcher de continuer à creuser car elle était largement compensée par les visages des enfants qui s'illuminent à mesure que s'édifie leur château fort, en vue d'affronter vents et marées.

Vous aurez relevé au passage toute la subtilité du concept: en définitive, c'est bien nous, les parents, qui bâtissons les châteaux de sable de nos enfants. ;-) En ne perdant jamais de vue ce principe toujours vérifié: moins nos Haricots sont grands, plus vite ils se lasseront du gros-œuvre... et ne réapparaîtront qu'au moment des finitions! :-) Avant de se lancer dans l'aventure, il convient par conséquent de bien présumer de ses forces et, à moins d'avoir à disposition une troupe de fantassins prête à remuer ciel et sable pour reproduire la réplique du Corcovado, il faut faire appel à l'ingénierie appliquée. Non qu'il soit question de rivaliser ici avec ces artistes qui réalisent de véritables sculptures éphémères à l'occasion de concours internationaux (et que les enfants n'ont pas intérêt à approcher... :-?) mais plutôt de construire un château un tant soit peu original, dans lequel les Haricots pourront s'amuser et qui contiendra honorablement les assauts des vagues.

Sous le désordre la plage!

Deux mois déjà se sont écoulés depuis la rentrée des classes. Aux flâneries propres à la légèreté estivale s'est substituée la régularité métronomique du rythme scolaire. Dernier vestige d'une insouciance révolue, l'ambiance des cours de récréation semble avoir échappé un tant soit peu à cette reprise en main, au gré de l'animation née des camaraderies et des chamailleries du moment. Structurante par définition, l'école lutte, à sa manière, contre l'augmentation de l'entropie de notre société.

Vous avez dit 'entropie'? :-) Petit rappel scientifique: le deuxième principe de la thermodynamique prédit que, sans apport d'énergie, un système évolue spontanément vers les états les plus probables, qui sont désordonnés. L'entropie est une mesure de ce désordre. Ainsi, si vous versez de la grenadine dans un verre d'eau, l'entropie du système - soit le contenu du verre - sera maximale quand, suite au mélange, la couleur sera devenue uniforme. Le breuvage obtenu constitue un état plus désordonné que l'état initial mais aussi plus stable (et accessoirement meilleur mais là n'est pas le propos). Et, qui plus est, la transformation est irréversible: la grenadine ne va pas spontanément se séparer de l'eau. Il en va ainsi de l'univers tout entier: l'entropie du monde tend vers un maximum... eh oui, c'est comme ça.

Recette: Noël pour les enfants, le dessert!

On attaque cette semaine la dernière partie du repas de Noël des Haricots, et non la moindre: le dessert! Oubliez l'idée de les garder à table autour d'une bûche, passé minuit. Ils seront énervés, fatigués, auront terminé leur repas depuis bien longtemps et n'auront plus du tout l'envie de se remettre sur une chaise pendant une demi-heure!

Comme nos Haricots mangent à un rythme différent de nous (et ce n'est pas plus mal ;-)), et qu'en ce soir de Noël ils auront surtout envie de jouer avec les cousin(e)s, ami(e)s et autres invité(e)s, je vous propose des desserts sympas à présenter sur une petite table et dans lesquels ils pourront piocher au gré de leurs envies. Lâchez-vous sur la décoration de la table: nappe rouge, branches de sapin, oranges piquées de clous de girofle, bâtonnets de cannelle, petites figurines de Noël, un peu de sucre glace en déco "neige", tout est permis (mieux vaut tout de même éviter les bougies allumées, certes jolies mais ô combien dangereuses).

Retrouvailles! Episode 1: J-1

Aaaaaaaaaaah! Plus qu’une fois dormir avant de retrouver ma puce! :-) :-) :-)

Deux semaines que Haricot 1 était partie faire le plein d’iode chez ses grands-parents, laissant derrière elle Haricot 2, lui affirmant avec aplomb qu’il était « encore trop petit pour partir longtemps sans papa et maman ».

Toussaint: premières vacances de l’année scolaire pour lesquelles nous avions, bien à l’avance, tâté le terrain auprès des « Papy et Mamie de France » en jouant la corde sensible: « Pffff, déjà lui rechercher un stage. Va falloir être imaginatif pour innover par rapport à tous ceux qu’elle a déjà expérimenté au mois d’août... ».

La réponse ne s’est pas fait attendre et a même largement dépassé nos espérances: « Et si on la prenait? Mais une semaine, c’est un peu court au vu des trajets. Ca poserait un problème à l’école si elle manquait la semaine qui précède les vacances? »

Sus au sable!

Tout le monde se réjouit du retour des beaux jours. Après un hiver polaire, le come-back du soleil est salvateur. Adieu doudounes, thé de Noël, crème hydratante pour les mains gercées... Bonjour lunettes de soleil, rosé en terrasse, lait solaire au Monoï... Et à l’école, adieu récréations intérieures, bonjour bac à sable! Et là, je mets au minimum un bémol, au maximum mon veto!!! Mais comme ni l’inspection scolaire ni le corps enseignant ne me demande mon avis, il ne me reste qu’à vous communiquer mon désarroi. :-)

Il faut dire que mon Haricot 1 (3,5 ans) est - à l’image de Homme - un vrai modèle d’extérieur. Quand il bruine, il ne pleut pas, d’ailleurs « l’herbe, elle est même pas trop mouillée, maman »! Avec délectation, elle court, saute et se roule selon les saisons et les occasions dans la neige / les feuilles mortes / la boue et surtout, surtout, extase: dans le sable!

Il faut croire qu’elle est comme prédisposée: son père est un insulaire et nous avons vécu à la mer du Nord pendant les deux derniers tiers de ma grossesse... Mais quand même!