Haricot Magique | Tu es de ma famille…
16873
single,single-post,postid-16873,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

19 nov Tu es de ma famille…

Voilà déjà deux semaines que les vitrines de Haricot Magique illuminent le haut de l’avenue Louis Bertrand, à Schaerbeek. Deux semaines que le premier café poussette de Belgique a ouvert ses portes.

Et, pour nous, deux semaines fort chargées en émotions. Des messages de félicitations, des fleurs, des cadeaux, des coups de pouce, des visites d’amis (dont certaines très touchantes), des témoignages de sympathie des voisins et des commerçants du quartier, des clients – déjà – nombreux et enthousiastes, sans oublier l’énorme coup de projecteur des médias sur notre initiative… encore une fois, un tout grand merci à toutes celles et à tous ceux qui nous ont encouragés, chacun à sa manière, dans la concrétisation de ce fabuleux projet. Bien sûr, il y eut aussi des moments plus difficiles: des frais inattendus, des complications administratives, quelques retards à l’allumage, quelques plâtres essuyés au démarrage… bref, le lot de tout entrepreneur qui démarre une nouvelle activité. Et puis, ce samedi après-midi, en plein rush (plusieurs couples avec enfant(s) s’étaient donné rendez-vous chez nous à l’heure du goûter), cet appel des parents d’Audrey, pour nous informer que Haricot 3 n’allait pas bien: crampes, fièvre, vomissements…

Il faut souligner ici que nos Haricots s’adaptent progressivement – parfois bon gré mal gré – à la nouvelle vie de leurs parents. Pas évident, en effet, de composer avec de nouveaux rythmes, en particulier le week-end. Pas toujours facile de voir d’autres enfants s’approprier d’anciens jouets à soi, même si ceux-ci étaient rangés au fond d’une armoire depuis belle lurette. Mais, à l’inverse, quelle fierté de suivre la métamorphose d’un espace qu’ils avaient découvert à l’état de chantier en un commerce coloré. Ou encore de voir la photo de Papa et Maman dans le journal!

Mais là, c’était autre chose: notre petit dernier était mal en point. Rien de dramatique a priori, la description des symptômes faisant d’emblée penser à une « bonne » gastro-entérite. Mais voilà, à l’annonce de cette nouvelle, nos sangs de parents ne firent qu’un tour. Le stress, la fatigue, le peu de place laissé à l’imprévu… Et puis, quel parent n’a jamais ressenti, sur son lieu de travail, ce sentiment d’impuissance et de culpabilité mêlées, au moment d’apprendre que son enfant était malade? Et cette envie soudaine et furieuse de tout planter là pour rejoindre au plus vite son tout-petit?

S’ensuivirent 90 longues minutes, durant lesquelles nous étions à la fois occupés par tant de familles et préoccupés par la nôtre. Une fermeture… éclair plus tard, nous retrouvions un petit bonhomme bien accablé. Heureusement, les grands-parents avaient entre-temps fait appel à un médecin qui avait confirmé le diagnostic supposé. Après un petit tour à la pharmacie de garde, la soirée se déroula en mode cocooning, bien loin de la vie sociale promise au bout de la sortie initialement prévue. Les enfants, ça n’a pas de prix. Quant à la nuit, elle fut pour le moins agitée et nul n’est besoin de la décrire davantage! Avec, à l’arrivée, un Haricot 3 apaisé et des parents fatigués… mais rassurés. :-)

Laurent Daube
laurent@haricotmagique.be
No Comments
  • Emilie
    Posted at 08:30h, 19 novembre Répondre

    Encore une fois un très joli texte et tellement plein de vérités.
    J’espère qu’Haricot 3 se remet bien et que toute la famille se porte à merveille, sans trop de cernes ! Courage et encore félicitations pour votre super projet !!!

  • Laurent
    Posted at 09:45h, 19 novembre Répondre

    Merci! :-)
    Haricot 3 va mieux, même si ce n’est pas encore la top forme, raison pour laquelle il restera à la maison aujourd’hui.
    Belle journée!

  • Daisy
    Posted at 12:00h, 19 novembre Répondre

    Rien de tel que des bisous magiques pour soigner le petit loup… ;)

  • Laurent
    Posted at 21:02h, 19 novembre Répondre

    Bisous magiques transmis! ;-)

  • Nyssens
    Posted at 09:34h, 20 novembre Répondre

    Pourquoi j’ai les larmes aux yeux (et la gorge serrée)? Parce que vous nous dites si joliment, gentiment, du simple, du tout les jours, …du VRAI!
    encore plus contente que le bouchon ait sauté ce samedi;-)

  • Laurent
    Posted at 13:15h, 20 novembre Répondre

    Merci, Marie! ;-)

  • Nat.
    Posted at 10:45h, 21 novembre Répondre

    La vie, la « vraie » qui vous rattrape au tournant ! Maman de 5 enfants, et enseignante, je me suis tout de suite sentie proche de vous !!! Que faire quand on est en classe et qu’au bout du fil on vous dit : »vous savez venir le rechercher ??? » ben non, ce n’est pas toujours possible !

    Mais les enfants comprennent très bien, et on compense par la suite par des câlins et des bisous magiques ;-)
    Les miens sont grands maintenant, mais le stress est toujours le même quand ils ne sont pas bien !

    Très bel article, et encore félicitation pour cette belle initiative ….j’ai partagé les photos de votre café poussettes sur facebook.

    Amicalement. Nat.

  • Laurent
    Posted at 12:50h, 21 novembre Répondre

    Merci beaucoup! :-)

Post A Comment