Haricot Magique | Entre encouragement et respect des limites…
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
21467
single,single-post,postid-21467,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

19 mai Entre encouragement et respect des limites…

Activité-peur-info

Parmi les choses vraiment pas simples du tout qu’on apprend comme parent (à part ne plus jamais dormir correctement, par exemple, ça, on acquiert assez vite comme compétence), il y a la délicate question du soutien à nos Haricots.

On a déjà vécu cette situation à de nombreuses reprises, et je n’arrive toujours pas à bien cerner la limite entre notre rôle de parents soutenants et le respect qu’on doit avoir des peurs ou résistances de nos loustics.

Est-ce une bonne idée de les “forcer” à faire quelque chose si eux n’en ont pas envie mais qu’on SAIT (parce que bon, on les connait quand même un peu ces petites choses) qu’ils vont adorer, ou faut-il plutôt respecter leur souhait quitte à leur faire manquer des occasions?

La même question se pose pour les activités extra-scolaires. J’étais plutôt adepte du “on termine ce qu’on a entamé”, mais une copine me faisait justement remarquer que, avec cette logique, le risque était qu’ils n’osent plus commencer une activité sous peine de devoir se la taper pendant un an même s’ils détestent ça.

Evidemment, le caractère de chacun influe beaucoup aussi.

Haricot 1 est maintenant assez raisonnable, partant pour tout et, s’il devait avoir une objection par rapport à quelque chose, il a les mots pour le dire.

Haricot 2 est super sensible, perfectionniste, veut être au top et aborde toute nouveauté avec une bonne dose de stress. Par contre, une fois qu’il sait où il va, il est hyper enthousiaste, drôle, fun et ravi d’avoir dépassé ses limites.

Haricot 3… est encore à cet âge de la confiance totale et est, pour le moment, prêt à suivre les yeux fermés ce qu’on lui propose. Mais si ça ne lui plaît pas, on a droit à un “z’en ai marre” immédiat et spontané. Au moins, c’est clair. :-)

Au final… au final, c’est un peu comme pour tout, on s’adapte à chaque situation et on fait au mieux…

Mais si vous avez une formule magique pour connaître la bonne attitude à adopter, je suis preneuse!

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment