Haricot Magique | Il est déjà passé le week-end?
23754
single,single-post,postid-23754,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

27 avr Il est déjà passé le week-end?

90

Ce week-end, il s’est passé pas mal de choses chez nous, entre des enfants chaud boulette pour leur Fancy-Fair, un anniversaire familial à fêter, des vins à déguster, et encore ce satané chrono qui n’arrête pas de filer, filer, filer…

Le point d’orgue a évidemment été le spectacle de nos Haricots ce samedi. :-)

Un peu d’organisation (aheum… disons que la gestion du temps a été assez cruciale sur ce coup-là) et on a pu voir, entre quelques allers-retours au Café Poussette, notre grand danser un rap à faire pâlir MC Hammer et notre petit incarner un Bernard Minet fort convaincant, avant d’entamer un slow timide sur l’air de “Premiers Baisers” (mais si, vous vous souvenez)!

Il faut dire que le thème de la fête était “Save the 90’s” et que, pour le coup, j’ai été ado à nouveau!

Mention spéciale à Ariane, Dorothée et Corbier qui ont proposé un spectacle drôle et complet dans lequel ils étaient en accord parfait avec leurs élèves… Y’a pas à dire, ces profs, c’est de la BOMBE!

Après, voir des enfants de 8-9 ans danser et chanter Nirvana ou Louise Attaque, ça fait un peu drôle, hein. Il ne manquait plus que le fond de bière jeté en l’air en fin de soirée pour revivre nos sorties estudiantines… A mon avis, on a dû fréquenter quelques endroits en commun, les profs et nous. :-)

Encore une fois, on a pu se rendre compte de l’investissement de cette super équipe pédagogique et des résultats qu’on peut obtenir quand on a une team motivée, enthousiaste et intelligente. Chapeau bas car, avec des conditions de travail qui sont tout de même souvent difficiles, ils font bien mieux que garder le cap, ils donnent l’envie de comprendre et d’apprendre à nos enfants et ça, ça n’a pas de prix.

Dimanche… dimanche a tellement filé que j’ai l’impression qu’il n’a pas existé, c’est bien simple.

On a fini avec des Haricots euh – comment dire? – complètement surexcités le soir. Ce qui nous a rappelé que nous n’avions encore rien vu avec Haricot 3, celui-ci m’ayant répondu, alors que je lui demandais de se calmer et de lire un peu avant de s’endormir “Et si ze veux pas me calmer, on fait quoi?”…

Bon lundi!

Audrey Somers
audrey@haricotmagique.be
No Comments

Post A Comment