Haricot Magique | commerce
Le premier café poussette de Bruxelles
café poussette, haricot magique, bruxelles
307
archive,tag,tag-commerce,tag-307,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
  • All
  • 0-3 mois
  • 1 an
  • 2 ans
  • 3 ans
  • 3-6 mois
  • 4 ans
  • 5 ans
  • 6-9 mois
  • 9-12 mois
  • A l'école
  • Agenda
  • Art
  • Ateliers
  • Au jardin
  • Avec les copains et les copines
  • Avec un-e baby-sitter
  • Basiques
  • Billet d'humeur
  • Boutique
  • Bricolage
  • Bricolage Anniversaire
  • Café Poussette
  • Concours
  • Conseils pratiques
  • Coup de cœur
  • Divers
  • E-shop
  • En activité extrascolaire
  • En famille ou chez des amis
  • En promenade
  • En vacances
  • En voiture
  • Extérieur
  • Grossesse
  • Intérieur
  • J'apprends
  • Je découvre le monde
  • Je grandis
  • Je m'ouvre aux autres
  • Jeu de société
  • La chambre
  • La chronique qui sème
  • La cuisine
  • La question de la semaine
  • La recette du mardi
  • La salle à manger
  • La salle de bain
  • Le produit de la semaine
  • Le salon
  • Lecture
  • Les toilettes
  • Look et esthétique
  • Mots d'enfants
  • Musique
  • Naissance
  • Non classé
  • On a testé pour vous!
  • Partenaire
  • Recette rapide!
  • Travel
ishop1030
21 août
Concours photo I SHOP 1030: mode d’emploi!

On vous en a déjà parlé sur ce blog: Schaerbeek regorge de pépites commerciales. Pas moins de 2000 commerces contribuent à la vie économique de la deuxième commune de Bruxelles. Pourtant, ceux-ci sont parfois trop peu connus des Schaerbeekois et, de manière plus générale, du public bruxellois (voire international, n'ayons pas peur!). La Commune de Schaerbeek, soutenue par Atrium.brussels, a donc souhaité augmenter la visibilité de ses commerces. Comment? En organisant un concours photo original: « I Shop 1030 »! A la clé, plus de 3000 euros de cadeaux à remporter, offerts par les commerces schaerbeekois participant à...

Coup de cœur pour Le Barboteur!

Si vous habitez le quartier, vous n'avez pas pu manquer l'info. Si vous n'y habitez pas, voilà une bonne raison supplémentaire de venir y faire un tour! En effet, depuis vendredi dernier, nous sommes les heureux voisins d'une toute nouvelle bièrothèque bruxelloise, Le Barboteur! Forts d'une longue expérience de fréquentation de festivals (on ne peut que les approuver), Sébastien et Jean-Thomas ont décidé de partager leurs connaissances durement acquises avec tous ceux qui aiment la bière...

Et si on soutenait le commerce de proximité?

louis-bertrand-1

Chers tous,

Comme vous, nous avons appris avec tristesse les fermetures successives de la Libraire 100 Papiers et de l’épicerie bio Namasthé, commerces voisins et amis. Par pudeur et par respect pour Véronique ainsi que Béatrice et Patrick, nous avons souhaité ne pas amplifier ces événements au-delà de l'onde de choc qu'ils suscitent naturellement dans le quartier. Pour autant, nous ne pouvons rester sans réaction à la suite des propos tenus ces derniers jours dans la presse par l'échevin schaerbeekois des Classes moyennes, Etienne Noël. Passage en revue.

L'arbre de Noël

Pas plus tard que ce week-end, je découvrais sur Facebook une invitation de l'échevin de l'économie (... et des cultes) d'une grande commune bruxelloise à visiter un marché de Noël organisé au sein même... d'une église. Pas un édifice désacralisé qui aurait été transformé en quelque centre culturel surdimensionné, dissimulant mal ses origines et onéreux à entretenir. Non, une église de quartier qui tente de survivre au déclin de la pratique religieuse et dont on suppose que le prêtre en charge aura ouvert les portes aux commerçants, espérant au passage capter quelques "clients". A chacun son business...

Il est loin le temps où Jésus chassait les marchands du temple! Il faut dire que ceux-ci ont, depuis, pris une belle revanche: aujourd'hui, les temples de la consommation que sont les shoppings et les grandes enseignes ont fait de la fête de Noël avant tout un événement commercial. Dès novembre, la plupart des magasins arborent des décorations, rappelant à ceux qui l'auraient oublié que, à Noël, il faut ouvrir grand son porte-monnaie. Et qu'en dépit du contexte économique difficile, c'est le moment de dépenser sans compter. Avec le risque que les comptes en banque partagent la gueule de bois de leurs titulaires à l'aube de janvier... allez, bonne année! :-?

Oui, je vous entends déjà me rétorquer que Haricot Magique a aussi profité du trend des fêtes pour promouvoir sa boutique en ligne, participer à des marchés de Noël (mais pas dans des églises, ouf! ;-)), booster son chiffre d'affaires... Bien évidemment. Nous ne sommes pas plus naïfs que d'autres et l'objectif de ce billet n'est pas de se tirer une balle dans le pied! :-) Simplement, nous tentons de ne pas tomber dans le piège de l'aveuglement dû au scintillement éblouissant des décors racoleurs. Nous ne serons pas de meilleurs parents, de meilleurs enfants, de meilleurs amis parce que nous aurons couvert nos proches de cadeaux onéreux issus des enseignes les plus 'hype' (et, à l'inverse, nous n'en serons pas de moins bons parce que nous n'en avons pas les moyens). Et, tant comme commerçants que comme clients, nous restons attentifs à l'origine des produits présents sur l'étalage: le scandale récent qui a éclaboussé le premier distributeur de vêtements au monde démontre – hélas! – que nous avons raison de demeurer vigilants.